LA LETTRE D'A.I.
Bulletin d'information du groupe 248

N° 212- Octobre 2006

        SOMMAIRE

I Le Groupe 248
II - Les actions des sous-groupes

I- GROUPE 248

Compte-rendu des Forums
Le groupe a été présent aux Forums des Associations de Montbonnot, Crolles et St Nazaire, qui ont permis de recueillir un nombre non négligeable de signatures et d’avoir quelques contacts.

Repas du 7 octobre
Derniers préparatifs. 92 personnes sont inscrites

Compte-rendu de la réunion Transalpine
Henriette a dès les jours suivants envoyé par e-mail une relation très circonstanciée du déroulement de cette réunion. On la trouvera certainement dans le prochain numéro d’Alpes Infos.

Compte-rendu de la réunion Intergroupes du 12 septembre.
Manifestations :

7 octobre, brocante à Villeneuve organisée par le groupe 78
8 octobre, brocante au quartier St Laurent organisée par le groupe 25
8 octobre, brocante à Seyssinet organisée par le groupe 344
13 octobre : le groupe 344 organise un spectacle de musique populaire grecque avec le groupe Egée à Pont de Claix.

Journée de lutte contre la misère du 17 octobre
Rassemblement à 17h sur le Parvis des Droits de l’homme avec musique et discours d’une personnalité apolitique. Présentation d’un recueil de phrases sur le sujet : « La misère, c’est de ne pas pouvoir exercer ses droits humains essentiels »

- Marché de Noël
Aucun groupe n’est enthousiaste, mais personne n’est prêt à renoncer. Finalement, on se réinscrira et on fera les 24 heures Actions Urgentes sur ce marché. Le groupe 248 se chargera de l’approvisionnement du stand, mais ne prend pas d’engagement en ce qui concerne les permanences. Fernand contactera l’Ecole de la paix qui doit assurer le relais d’AI la dernière semaine.

- Salon de l’Etudiant
Nos sommes la seule ONG présente, mais il y fait chaud et les contacts sont sympathiques, donc on demande à y participer. Franz et Denise s’en occupent.

Permanences à la MDA des groupes 25 et 78 les mardis. Il n’y vient que peu de monde, voire personne. La question se pose de les maintenir. Le groupe 78 propose de n’en garder qu’une par mois.

Nuits d’A I 3 participations :
Le groupe 344 organise un spectacle à Pont de Claix Prix : 8 et 4 €
Le groupe 78 fait une brève intervention et tiendra un stand lors d’un spectacle de danse contemporaine « Merci pour tout » donné par la Compagnie Delente à La Rampe d’Echirolles le 19 octobre à 20h. Tarifs de 8 à 20 €.
Le groupe 25 et l’Antenne Campus feront une brève intervention et tiendront un stand lors du spectacle au Summum du Festival Rocktambule avec Katherine/Archive/Bikini Machines et Elvire le 19 octobre.

Campagne « Femmes  ». D. Boux relance l’intergroupe et prépare l’organisation d’une table ronde pour le 26 novembre.

Journée mondiale contre la peine de mort du 10 octobre :
Rappelonsque cette manifestation est organisée par la Coalition mondiale contre la peine de mort fondée à Rome en mai 2002, qui regroupe plus de 53 organisations de défense des droits humains, dont Amnesty. Le thème retenu cette année est « La peine de mort, les échecs de la justice ». Cinq sujets ont été retenus comme caractéristiques d’échecs de la justice : des innocents en Chine, des mineurs délinquants en Iran, des malades mentaux aux Etats-Unis, la discrimination en Arabie saoudite, des procès inéquitables au Nigeria. L’action spécifique retenue pour la France consiste pour AISF et l’ACAT à contacter différents mouvementsreligieux pour les informer de la journée mondiale, les encourager à aborder cette question avec leurs membres et les inciter à participer aux actions organisées par l’ACAT et/ou Amnesty partout en France. Des contacts sont à prendre avec l’ACAT pour étudier quelles actions sont à envisager sur le plan local.

La participation aux actions peut se faire aussi par la signature des pétitions correspondant aux cinq cas retenus et par l’envoi de lettres. Elles seront proposées à la signature des participants au repas du groupe 248.
Sur Internet : compeinedemort@amnesty.asso.fr

Spectacle Garcia Lorca à l’Agora de Saint Ismier
Il est assuré par la compagnie « Balades théâtrales ». La mise en scène est de Rafaël Aguilar. Il aura lieu les 9 et 10 novembre à 20h45 et le 12 novembre à 17h. Les billets seront vendus 20 € et 10 €. La moitié du prix va à diverses associations, dont AI. Contacter Henriette.

Spectacle de l’ADACE 
Il aura lieu le 20 janvier 2006.à l’Espace Paul Jargot de Crolles.

17 octobre : Journée mondiale du refus de la misère. Comme l’an dernier, à cette occasion, paraît un nouvel exemplaire du journal gratuit « Résistances » réalisé par ATD Quart-Monde, le Secours catholique et AIF, et diffusé à plus d’un million d’exemplaires notamment dans 3500 bureaux de poste et par les réseaux militants. Le journal est accessible sur le site internet www.jeresiste.org Nous en distribuerons 150 ex

II- ACTIONS DES SOUS-GROUPES

« Armes, un marché hors contrôle ».
Un projet de résolution a été rendu public le 24 juillet 2006 par l’Argentine, l’Australie, le Costa Rica, la Finlande, le Japon, le Kenya et le Royaume-Uni. Ce texte demande à l’Assemblée générale des Nations unies, la nomination d’un groupe d’experts qui sera chargé de travailler sur la mise au point d’un Traité international sur le commerce des armes (TCA). Le projet de résolution sera présenté lors de la réunion de la Première Commission de l’Assemblée générale des Nations unies, en octobre 2006, puis mis au vote. Si ce projet de résolution est une bonne nouvelle, ilne correspond pas à toutes nos attentes. Notamment, nous souhaitons vivement que le projet de résolution fasse référence aux droits humains et au droit international humanitaire afin d’avoir la garantie que le TCA empêche les transferts d’armes vers des états responsables de violation de ces droits. Aussi nous sommes invités à relayer les modèles de lettre présentes dans l’EAG et sur le site d’Amnesty international France à destination des pays auteurs du projet de résolution et des pays "bloquants" pour que le projet de résolution intègre nos recommandations et qu’il ait toutes les chances de voir le jour, lançant ainsi la dynamique décisive pour l’élaboration d’un TCA. Les modèles de lettres et les adresses correspondantes ont été envoyées par e-mail aux membres du groupe.

Par ailleurs, des affiches du "Million de Visages" au format A4 (plus de 400) et au format abribus (une vingtaine) pour permettre de continuer le travail de mobilisation sont mises gratuitement à la disposition des groupes.

Violences à l’encontre des femmes
La circulaire n°20 a été envoyée aux responsables de la campagne dans les groupes fin juin. Elle contenait :
- deux actions à mener jusqu’à la fin septembre sur le Soudan et sur le Zimbabwe.
- la mise à jour du texte de l’appel à adresser à J.Chirac lié à la Coupe du monde de football (à mener jusqu’au 9 juillet)
- un rappel quant à l’importance de la démarche à entreprendre auprès des délégations départementales chargées des droits des femmes
- des informations sur les démarches faites au niveau national auprès du gouvernement et des élus.

NB : il était annoncé dans cette circulaire qu’un document sur les évolutions législatives serait envoyé dans l’envoi mensuel de juillet aux secrétaires de groupes : ça n’a pas été le cas car la sortie du document a été repoussée.
-le résultat du dépouillement des questionnaires des groupes.

Notre groupe présentera en Novembre l’exposition « Femmes » dans les bibliothèques de La Tronche et du Touvet avec présentation du Rapport.
La commission Femmes réunie chez Denise Boux le 3 octobre constatant que le projet de table ronde fixée au 25 novembre se révèle irréalisable à cette date, l’a reporté au 8 mars 2007, Journée de la Femme.

Campagne « Non à la torture et aux mauvais traitements dans le cadre de la guerre contre le terrorisme »
Guantánamo

En dépit de récentes déclarations des plus hauts représentants de l’administration des USA (George Bush et Condoleeza Rice), il n’y a aucun signe tangible annonçant la fermeture du centre de détention. Au contraire, des travaux de construction d’un nouveau camp de haute sécurité (camp numéro 6) viennent de s’achever.
Par conséquent, la mobilisation pour demander la fermeture de Guantánamo doit rester forte. La pétition qui vous avait été envoyée il y a quelques mois est prolongée jusqu’à fin novembre. Il faut donc continuer à l’utiliser dans le cadre des actions publiques jusqu’à cette nouvelle date limite.
Il est également recommandé de continuer à envoyer des lettres aux prisonniers. Même s’ils ne les reçoivent pas toujours, cette action est une façon de montrer à l’administration du camp que partout dans le monde des militants d’Amnesty suivent de près la situation des détenus du camp Guantánamo.

Au-delà de Guantánamo , Amnesty continue à se mobiliser contre la pratique des « restitutions » (et par delà contre la torture, les enlèvements, les « disparitions » …).
Il est extrêmement important de rappeler sans cesse que les violations des droits humains commises dans le cadre de la guerre contre le terrorisme vont bien au-delà du camp de Guantánamo et ne sauraient s’arrêter avec la fermeture de ce centre de détention.

Mexique
Une Action Urgente concernant des membres d’un syndicat d’enseignants et de l’Assemblée populaire dans l’Etat d’Oaxaca dont certains ont été victimes d’agressions par des individus armés, et dont d’autres ont été arrêtés et sont susceptibles de subir des tortures.
(L’ Etat d’Oaxaca est en situation de rébellion contre le nouveau président dont il ne reconnaît pas la légitimité.)

Israël, TO et Liban
Les préoccupations d’AI se sont focalisées sur la présence des explosifs largués par les bombes à sous munitions utilisées par milliers par l’aviation israélienne principalement au cours des dernières 72 heures avant le cessez-le-feu au Liban. Ces engins ont tué ou blessé beaucoup de personnes, en particulier des enfants, qui s’ajoutent aux plus de 1000 victimes des opérations militaires proprement dites. Nous avons écrit aux autorités israéliennes pour leur demander de signaler le plus précisément possible les régions où des BASM ont été lâchées.

Par ailleurs, un communiqué de presse et un rapport circonstancié ont condamné les attaques délibérées du Hezbollah contre les civils israéliens dans le nord d’Israël. Cette organisation a lancé près de 4000 roquettes qui ont tué 43 civils israéliens, blessé 33 autres et provoqué l’exode de plusieurs centaines de milliers de réfugiés.

Une revue des informations contenues dans divers sites du Moyen Orient a été envoyée à plusieurs reprises aux membres du groupe ayant accès à l’Internet.
Il vaut la peine de signaler la parution du livre « Itinéraires et combatsd’une avocate israélienne » dans lequel Olivier et Claire Bertrand, ancienne coordinatrice Israël/TO exposent l’action de Tamar Pelleg-Sryk, israélienne engagée dans la défense des droits humains.


Prochaine réunion le jeudi 2 novembre 2006
Maison pour tous de Montbonnot