LA LETTRE D'A.I.
Bulletin d'information du groupe 248

N° 202 - Novembre 2005

        SOMMAIRE


I - Le Groupe 248
II - les actions des sous-groupes

I- GROUPE 248

  • Repas du 5 novembre. Mise au point des derniers préparatifs. On attend environ 130 personnes.
  • Nuits d’AI : A notre groupe avait été dévolue la soirée du 14 octobre à l’Hexagone de Meylan : « Le Médecin malgré lui » en créole. Beaucoup d’enfants à cette séance. Peu de ventes au stand, mais la présence d’Amnesty est cependant un fait positif. Il faudra mieux cibler nos interventions lors des prochaines Nuits.
  • Soirée du 18 octobre : Beaucoup de monde à la Maison des Associations de Grenoble pour écouter Anan Abou Goush , palestinienne et Nurit Paled, israélienne, parler des femmes palestiniennes, qui supportent le poids de la situation qui règne dans la région. Leur témoignage donne vie de façon très impressionnante à tout ce qu’on peut en savoir par ailleurs. Nous avons été frappés en particulier par le tableau que donne Nurit Paled de l’évolution de la société israélienne vers une forme de fascisme.
  • Marché de Noël. Les groupes de l’agglomération assureront la tenue du stand d’Amnesty du 3 au 17 décembre de 10h à 20h. Un tableau de répartition des permanences est en circulation. Le groupe 248 assurant avec Marie Claire l’approvisionnement du stand, devrait être mis à une moindre contribution pour les permanences.
  • Congrès de Lyon (3/4/5 mars 2006). Les groupes doivent élire 2 délégués, qui peuvent être accompagnés par 2 observateurs. Le procès-verbal d’élection doit parvenir au Secrétariat du Congrès au plus tard le 3 janvier 2006. Il est donc impératif pour nous que cette élection ait lieu lors de la réunion de décembre.
  • Colombie. Fernand fait une brève intervention relatant les conclusions tirées du dernier séjour qu’il a fait dans ce pays. On en retient les chiffres de 3 millions de personnes déplacées, 11.000 enfants soldats. Il n’y a pas de réelle démobilisation des para-militaires, et la situation s’aggrave.

Il faudra prévoir d’organiser avec les autres groupes la tenue d’une réunion où Fernand pourrait faire un exposé plus consistant.

  • L’Assemblée générale du groupe 248 doit avoir lieu en principe le 5 janvier 2006.
  • Assemblée générale du Secteur Alpes. Elle est prévue pour le 4 décembre à Belley. Election des responsables de secteurs et des conseillers nationaux. Chaque groupe dispose de 6 pouvoirs.

II- LES SOUS-GROUPES

  • Mexique

Nous nous réjouissons de la libération de Felipe Arreaga, ce militant écologiste emprisonné du fait de sa lutte contre la déforestation et pour la protection de l’environnement des populations de l’Etat de Guerrero, pour qui nous sommes intervenus en septembre. Nous espérons que les poursuites contre ses 14 compagnons ont également cessé.

La famille d’Albertano Penalosa Dominguez, militant écologiste dont deux enfants, de vingt et neuf ans, ont été assassinés par des hommes armés en mai dernier, remercie dans une lettre Amnesty pour ses interventions qui lui permettent de conserver l’espoir malgré le tragique de sa situation.

  • Chine

Le nombre de lettres envoyées pour demander la libération de He Depu va atteindre le millier. La question se pose de savoir s’il ne serait pas bon de changer les formules utilisées et les destinataires de ces courriers

  • Enfants
    • 20 Novembre : Journée mondiale pour les droits de l’enfant

L’action est menée en lien avec la campagne « violation des DH dans le cadre de la guerre contre le terrorisme ». Elle concerne Mohamed C. , citoyen tchadien, âgé de 15 ans au moment de son arrestation en octobre 2001 par la police pakistanaise alors qu’il priait dans une mosquée de Karachi où il était arrivé en septembre. Il a été emmené à Guantanamo, où il se trouve toujours, dans un triste état. Son cas fait l’objet d’une carte-lettre adressée au ministre de la justice des Etats-Unis.

Une réponse a été reçue du Venezuela concernant la famille Barrios pour qui nous sommes intervenus récemment.

  • Femmes
    • Campagne sur les violences à l’encontre des femmes

Elle a été centrée ces derniers temps sur le sort particulièrement pénible des palestiniennes, et illustrée par les conférences données dans plusieurs villes, dont Grenoble, par Mesdames Hanan Abou-Ghouch et Nurit Peled.

  • Actes du colloque du 14 Avril 2005 « Les femmes : droits humains et réalités, Regards pluriels des sciences humaines et des religions ». Ce document de 76 pages est en ligne, et donc téléchargeable sur le site d’Amnesty depuis le 15 octobre. Il est également en vente en version papier.
  • 25 novembre : Journée internationale pour l’élimination des violences à l’encontre des femmes. L’organisation de rassemblements le samedi 26 novembre devant les mairies doit permettre d’interroger les élus sur les moyens mis à la disposition des femmes victimes de violences qui seraient amenées à demander des renseignements, des aides, des conseils à la mairie. Les effets visuels prévus au départ seront utilisés éventuellement pour une autre occasion.
  • Le 24 novembre, sur France 5, sera diffusé un documentaire des 52 mn intitulé « violence conjugale, le courage de dire ».
  • « Armes, un marché hors contrôle »
    • L’action du mois : RDC, Nord-Kivu

Cette action, qui due jusqu’au 31 décembre 2005, est engagée à la suite de la sortie le 28 septembre du nouveau rapport : « Nord-Kivu : les civils paient le prix des rivalités politiques et militaires » . Il met en évidence trois points :

      • le commerce illicite d’armes dans la région perdure
      • la protection des populations n’est toujours pas une priorité pour les différents acteurs qui s’affrontent
      • le programme de DDR est loin d’être des plus efficaces, notamment du fait d’une participation largement insuffisante des forces en présence

Des courriers sont à envoyer à diverses autorités de la RDC.

  • La campagne

- La pétition photos avance : 331 000 signatures et 160 000 portraits (15 600 pour la France). Il est prévu qu’avant la réunion de l’ONU en juillet 2006 soit lancée une mobilisation générale des sections d’Amnesty afin d’atteindre le million de visages.

- Le nouveau film d’Andrew Nicol « Lord of War » est soutenu par AI, et peut donner lieu à l’organisation de débats sensibilisant le public au problème du commerce des armes.

- Le Forum parlementaire sur les armes légères et de petit calibre du 21 octobre à Mexico est l’occasion pour la Campagne Controlarms de lancer une action visant à ce que les parlementaires du monde entier s’impliquent dans le projet de traité international sur le commerce des armes.

  • Actualité internationale

- Le 3 octobre, le Conseil de l’Union Européenne a déclaré soutenir l’établissement d’un traité international régissant le commerce des armes conventionnelles.

  • Israël et TO
    • Démolitions de maisons. A Sawa, en Cisjordanie, 40 familles sont menacées sous le prétexte que leurs maisons sont construites sans permis. Mais le responsable israélien déclare : « Pas de permis pour les palestiniens ». Nous écrivons au ministre de la Justice et au Procureur général d’Israël.
    • Autre intervention pour un Palestinien, Waled Hanatche, détenu administratif sans inculpation depuis 2002, qui est soumis à de fortes pressions de la part des autorités israéliennes afin qu’il accepte d’être expulsé vers un pays indéterminé, sous peine de voir son internement administratif être prolongé indéfiniment. Il est marié avec un enfant. La crainte existe que ce procédé se généralise.
    • Une bonne nouvelle : la Haute Cour de Justice a interdit à l’armée de recourir aux boucliers humains palestiniens lors de ses interventions.
    • Par contre, les communications terrestres, aériennes et maritimes de la bande de Gaza, y compris avec l’Egypte, restent entièrement sous le contrôle d’Israël, ce qui étouffe complètement l’économie du territoire.
  • Institutions Financières internationales

La Commission IFI propose une action qui vient en complément de celles engagées par la campagne Armes sur la Côte d’Ivoire à propos du Programme de désarmement, démobilisation et réinsertion. Elle demande d’écrire au Vice-Présidentde la Banque Mondiale afin que les fonds promis par la communauté internationale pour financer ce processus soient débloqués le plus rapidement possible.

  • Autres actions
    • Violations des droits de l’homme dans le cadre de la guerre contre le terrorisme. Le décret militaire signé par George W. Bush le 3 novembre 2001 institue des commissions militaires destinées à juger les détenus de Guantanamo. Or les directives de fonctionnement qui s’y rattachent aboutissent à ce que tout procès se déroulant devant ces instances serait contraire aux obligations internationales des Etats-Unis. Elles revêtent en effet un caractère discriminatoire, elles utilisent des critères insuffisants en matière d’établissement de la preuve et elles ne prévoient pas de procédure d’appel. Les commissions militaires sont de plus dépendantes du pouvoir exécutif. Les modifications annoncées le 31 août 2005 par le Département de la Défense ne suffisent pas à remédier aux profondes lacunes constatées. En conséquence, AI propose d’écrire à l’ambassadeur des Etats-Unis pour lui demander de transmettre ces critiques au gouvernement américain.
    • Abolir la peine de mort. Un dépliant « grand public » est désormais disponible (bref : 650 600 –SF 05 MA 10). A utiliser lors des manifestations et sur les stands.

Par ailleurs, le Liberia a ratifié en septembre le Deuxième protocole facultatif se rapportant au PIRDCP de l’ONU, portant à 13 le nombre de pays africains abolitionnistes pour tous les crimes ; 20 autres ont cessé de procéder à des exécutions

  • 10 décembre : journée d’action en faveur des défenseurs des droits humains. Les pétitions DDH de la campagne 2005 peuvent être envoyées jusqu’au 15 novembre. La SF sollicitera des entrevues avec les ambassadeurs des 5 pays qui font l’objet de la campagne (Russie, Soudan, Colombie, Indonésie et Tunisie). De plus, la situation des défenseurs de ces pays ne s’étant pas améliorée, ou s’étant même dégradée, les pétitions seront reconduites dans une nouvelle rédaction à partir du 10 décembre 2005 pour un an, à l’exception de l’Indonésie qui sera remplacée par un autre pays d’Asie.

Il est possible de rejoindre le 10 décembre le projet « 24 heures d’actions urgentes en France » ( www.24h-actions-urgentes.com ).

  • Semaine de la solidarité internationale : 12 au 20 novembre Les différentes actions d’AI y concourent (Art posté, défenseurs des droits humains, campagne femme…). Il est également possible de se joindre aux actions locales qui sont susceptibles d’avoir lieu.

Prochaine réunion le jeudi 1 er décembre