LA LETTRE D'A.I.
Bulletin d'information du groupe 248

N° 192 - Janvier 2005

        SOMMAIRE


I - Le Groupe 248
II - les actions
III - Nouvelles de la Section française

I- GROUPE 248

9 membres du groupe étaient présents à la réunion du 6 janvier, 2 membres ont donné leur pouvoir pour l’AG
Le point sur les stands

-Le Marché de Noël a connu une recette d’environ 2.933 euros, presque moitié moins que l’année dernière. La modicité de ce résultat peut être attribuée à diverses causes défavorables : la mauvaise situation du stand, la tenue de plusieurs marchés de Noël à Grenoble et dans l’agglomération (16 marchés ont eu lieu), la concurrence d’autres stands au sein même du marché de la place Victor Hugo, la conjoncture économique, etc., mais elle repose le principe de la participation de nos groupes à ce marché, qui exige beaucoup d’efforts pour un résultat de plus en plus maigre. Sur un plan strictement financier, il semble qu’un stand à un emplacement fréquenté où AI serait seule en piste, au Casino de Crolles par exemple, qui accepterait de nous accueillir, permettrait d’obtenir un bon résultat avec moins de peine. Reste que les pétitions ont recueilli de nombreuses signatures, et que de bons contacts ont été pris, en particulier avec des jeunes.
-
A l’Université Inter-âges, les ventes ont atteint près de 500 euros en 1 jour, ce qui témoigne à l’évidence d’une meilleure « productivité ».
-
Le marché Bio de Meylan a permis de son côté de recueillir une cinquantaine d’euros.
-
Au Salon de l’Etudiant, et à Naturissima, il n’y avait pas d’objectif financier, mais uniquement une volonté de présence et de recherche de contacts. Dans ce domaine, on peut parler de réussite.
-
Recrutement : organisation d’une réunion des membres individuels

Comme la plupart des autres groupes, le nôtre connaît un problème de vieillissement et de recrutement. Le nombre de membres officiels est actuellement de 18, ce qui paraît satisfaisant à première vue. Mais, outre que le groupe a largement dépassé la vingtaine à certaines périodes, il ne parvient pas à recruter suffisamment, et surtout à recruter des personnes qui y restent. Les raisons qui amènent leur départ sont diverses, et tiennent surtout à des contingences extérieures, ce qui ne doit pas amener ceux qui restent à se culpabiliser. En tout cas, il est certain que la moyenne d’âge augmente, que l’assiduité aux réunions diminue et qu’il est de plus en plus difficile de trouver de nouveaux responsables. Parmi les membres individuels qui habitent la zone attribuée au groupe, il est possible, et même probable, que certains seraient disposés à le rejoindre. Cela vaudrait la peine d’organiser une rencontre qui permettrait de tester cette idée. Nous nous en occuperons prochainement.

Assemblée générale

Rapport d’activité Marie rappelle le principales activités du groupe au cours de l’année 2004

1) Dans le cadre national et international

-Congrès de Toulouse : Mars 2004 deux délégués et deux observateurs, une réunion préparatoire en groupe
-Participation des membres du groupe à la réflexion sur le Recours à la Force
-Envoi du rapport France au député F.Brottes et à la sénatrice A.David
-Darfour : Septembre, lettre aux Parlementaires afin que le gouvernement français soutienne le projet de résolution ordonnant un embargo immédiat sur les livraisons d’armes et matériel militaire vers le Soudan
-Octobre : lettre au Président Soudanais
-Dixième sommet de la Francophonie : lettre à Abdou-Diaf pour que le Protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatif aux Droits des femmes soit ratifié par les Etats Africains sans réserve.

2) Sous-groupes

Colombie  : -Circulation de deux expos, dans les lieux suivants avec conférences débats : St Marcellin, Club de la presse de Grenoble, Centre Œcuménique St Marc, Premier Forum International de la Paix à Paris, Bagnols sur Cèze, au Festival de l’Avenir au Naturel à l’Albenc, Bibliothèque de Crolles, Bourg St Maurice, Mairies de Vif, Izeron, Autrans, Chalons et Tullins + intervention devant quatre classes de primaire à St Marcellin, au lycée P. Termier de Grenoble, au Lycée de Bourg St Maurice auprès de 3 secondes, collège de Bagnols sur Céze …
-réunion pour la préparation du Festival Colombie en inter-associatif pour Mai 2005,
-sortie de quatre articles DL, Chronique d’AI, Bulletin de la MDH, Bulletin du Club de la Presse et Résistances du MRDI
-actions en direction de syndicalistes de la région d’Arauca en Octobre, Novembre
-septième anniversaire des Communautés de Paix (dénommées maintenant ASCOBA : Association des Conseils Communautaires du Bas Atrato) le 19 Octobre à Riosucio : présence de Fernand.
-courriers aux députés et sénateurs sur trois actions : Cacarica, les transferts d’armes et la 60 ème session de la CDH à l’ONU

Mexique  : interventions auprès du Gouverneur et des membres du Parlement du Guerrero, et de notre député au sujet des disparitions forcées dans cet Etat
Femmes disparues ou assassinées dans la région de Ciudad Juarez et Chihuahua : nombreuses lettres et pétitions
Lettre au Président de Valeo au sujet des maquiladoras

Chine  : campagne nationale jusqu’en Juillet, 14 sympathisants se joignent au groupe pour l’envoi de courriers

Septembre 2004 : prise en charge du prisonnier internaute He Depu (56 lettres de Septembre à Novembre, plus pétitions).Présence aux stands de Novembre et Décembre

Enfants : 15 sympathisants font partie du réseau- Mars : action pour les enfants mineurs condamnés à mort aux Etats-Unis et Pakistan

-Avril : Soudan, Salvador
-Mai, Juin : Enfants soldats
-Octobre : Chine et Iran
-Novembre :Enfants soldats au Burundi et en RD du Congo :problèmes posés par la démilitarisation de 6 à 7000 enfants enrôlés de force , particulièrement celui des filles contaminées par le virus du sida qui ont besoin de soins médicaux et psychologiques

Femmes : Actions de la campagne nationale

-Octobre : Information sur la campagne et signatures de pétitions lors du repas annuel des sympathisants
-Décembre : Marché de Noël : pétitions en direction du Darfour (femmes violées), du Kosovo (prostitution), de la Turquie (violences domestiques) : 250 signatures

Israël et territoires occupés  :

-Mars : action relative à la construction du mur-barrière aux conséquences catastrophiques pour les Palestiniens
-Septembre : action relative à la citoyenneté et à l’entrée en Israël
-Octobre : lettres au Comité de Révision pour que la nouvelle loi respecte le droit à la non-discrimination
-Novembre : action en direction de la firme Carterpillar dont le matériel est utilisé pour détruire les maisons des Palestiniens ; action concernant les exactions des colons israéliens qui empêchent les enfants d’aller à l’école, et les paysans de révolter les olives( des membres d’ONG ont été molestés)
-Décembre : Appel aux autorités israéliennes et palestiniennes, aux groupes armés et à la direction des mouvements et partis politiques palestiniens : pour mettre un terme aux homicides d’enfants

Armes  : -Mai 2004, lettre à A.Krivine, député européen pour dénoncer la législation sur le commerce des armes. Réponse immédiate par mail, avec explication de vote de Roseline Vachetta sur le sujet

-Décembre 2004 : lettre au président Chirac

3) Sur le plan local

Nous avons été présents :
-12 Mai : Marché bio de Meylan : stand sur la Chine (pétitions) et les mineurs condamnés à mort
- 4 et 11 Septembre : Forum des associations à Crolles et Montbonnot
-13 Novembre stand Place Victor Hugo à Grenoble dans le cadre de la semaine internationale de la solidarité (Chine)
-16 Novembre : à l’Ecole de la paix rencontre avec une représentante de la Palestine
-2 Décembre : stand à l’Université Inter- Ages
-Du 4 au 14 Décembre : Marché de Noël avec les trois autres groupes de Grenoble
-Du 1 au 15 Septembre : Bibliothèque de Crolles : Exposition Colombie, avec conférence- débat de Fernand Meunier le 10
-Repas annuel avec les sympathisants le 8 Octobre : animation bénévole du groupe folklorique local Lou Pelaya
-Semaine internationale de solidarité et Campagne Femmes : 16 Novembre à la Faïencerie de la Tronche, spectacle, « lecture et musique « : lecture de l’œuvre « Elle lui dirait dans l’île » de F.Xenakis par F.Verjely et MT Jacquet, accompagnées de chanteurs et musiciens. Signature de pétitions Darfour, Kosovo, Turquie.

4) Participation à la vie de secteur :

Assemblée générale de secteur le 11 janvier à Chambéry
Réunion de secteur en février à Grenoble pour préparer le congrès de Toulouse
Réunion à Saint-Ismier le 23 Mai : présentation des commissions : Santé (J. Guille des Buttes venue de Paris,) Droits de l’homme Réfugiés, Syndicats Mise en place d’une commission Santé locale
Assemblée générale le 21 Novembre à Seynod
Réunion Transalpine le 26 Septembre à Saint Jean d’Arvey : Mondialisation et mouvements de populations

5)-Participation à la Maison des droits de l’Homme

Fernand participe à toutes les réunions du conseil consultatif de la MDH.
Les Rencontres de la MDH :
13 Janvier : Comment l’éthique doit être guidée par les Droits de l’Homme
4Février : Les nouvelles technologies de l’information et de la communication : garants ou ennemis des libertés individuelles
3 Mars : L’abolition de la peine de mort
4Mai : La justice pénale internationale
18 Mai : Juger les crimes contre l’humanité

6) Bulletin du groupe
48 Lettres d’AI ont été envoyées chaque mois. Répercuté par le site Amnesty Alpes  après l’enquête faite auprès des abonnés en Janvier 2004

7) Actions urgentes
Nombre de participants: 46
Nombre de lettres envoyées : 333

8) Participation des membres du groupe à des formations nationales : réfugiés 1, secrétaire 2, entreprise 1, Amériques 2.
Ce rapport est adopté à l’unanimité

Rapport financier.
Il est présenté par Odile. Le bilan de l’exercice allant du 1/10/2003 au 30/9/2004 s’établit de la façon suivante :
Recettes Théâtre : 935 euros
Dons : 963 euros
Ventes (marges) : 2700 euros
Cotisations : 24 euros
Total : 4622 euros

Dépenses Fournitures/ photocopies : 702 euros
Déplacements : 388 euros
Timbres : 506 euros
Divers : 22 euros
Cotisation groupe : 1300 euros
Total : 2918 euros

Bilan : 1704 euros
Disponibilités au 30/9/2004 : 2477 euros
Ce rapport est adopté à l’unanimité
Election du Bureau

Après débat, l’organisation suivante est adoptée :
-
Secrétaires en binôme : Marie Bourgeois et André Varin
-
Trésorière : Odile Filleau
-
Elus à l’unanimité
-
Adresse du groupe : chez M. Bourgeois  

1/ Résultats des manifestations de fin d’année

Bilan très satisfaisant pour le nombre de contacts et de signatures. Moins fructueux en ce qui concerne les gains à répartir. Il faudra définir dans les groupes l’objectif principal de ces stands de fin d’année, pour décider des manifestations à reconduire fin 2005

- LECTURES des 16 et 19 Novembre
160 signatures, nous attendons la facture de l’accordeur pour répartir les bénéfices de la FAÏENCERIE. (566€ pour les entrées et le matériel)

- NATURISSIMA du 27 au 29 Novembre
470 signatures

533 € de chiffre d’affaires, 208 € de résultats répartis au prorata du temps de présence entre les groupes 344 et 78.

- SALON DE L’ETUDIANT du 9 au 11 Décembre
600 signatures

- MARCHE DE NOEL du 4 au 14 Décembre
1230 signatures
3.457 € de chiffres d’affaires, pour 10 jours de présence seulement, contre 5312 € pour 21 jours de présence en 2003.
Plusieurs dons importants, adressés à AI, rue du Trident, seront répartis entre les 4 groupes,
Félicitations pour ce geste de solidarité entre les groupes.

2/ Les événements des mois à venir

-TCHETCHENIE
Une manifestation est prévue le 23 Février, pour la commémoration des purges staliniennes. Laure, nous informera au prochain intergroupe

- PAROLES DE FEMMES, le 12 mars à l’espace 600
Prochaine réunion de l’intergroupe femmes, le 13 janvier à 18 h chez André MOHEN.

-3 JOURS POUR LA LIBERTE les 30 mars 1 er et 2 avril 2005
l’antenne campus toujours aussi dynamique et innovante.

-QUARTIER DE NUIT entre le 13 et le 16 OCTOBRE
Roger Bertholon est prêt à s'engager dans cette aventure,

-Festival Colombie du lundi 23 mai au dimanche 29 mai dans diverses villes de l’isère, dont Grenoble (Films, documentaires, conférences etc.)

II- ACTIONS EN COURS

Armes, un marché hors contrôle
Au 1 er décembre, 10.200 photos ont été réunies en France!
208.000 personnes ont signé a pétition au niveau mondial
81.300 portraits apparaissent en ligne.

- Le Gala annuel d’Amnesty International sera placé sous le signe de la campagne « Contrôlez les armes ». Il se tiendra le 4 février 2005 au Théâtre des Champs-Élysées.
- La lettre au Président de la République lui demandant de se prononcer en faveur d’un Traité international sur les transferts d’armements est en ligne sur le site www.amnesty.asso.fr Il faut se mobiliser, il est essentiel que la France se prononce en faveur du Traité.
- Dans l’Est de la République démocratique du Congo, les victimes de viols sont privées de soins et ne peuvent se faire rendre justice. La responsabilité en revient à toutes les forces armées en présence, et aux autorités qui laissent faire. Le contexte de terreur engendré par la prolifération des armes est une cause importante des violences perpétrées à l’égard des femmes. La Commission MSP a donc décidé de demander aux membres d’AI d’envoyer des lettres aux dirigeants et représentants de toutes les forces armées congolaises afin qu’ils fassent cesser cette situation.
-
L’utilisation du Taser X26 augmente de façon alarmante. Cette arme permet d’envoyer pendant 5 secondes une onde électrique de 1,5 milliampère qui se superpose à l’influx électrique du corps humain et désorganise le système nerveux central en neutralisant la communication entre le cerveau et les muscles. Malgré les dispositifs de contrôle prévus, cette arme, utilisée par 90% des forces de police des Etats-Unis et dans 41 autres pays, aboutit en fait à repousser les limites de ce qui est acceptable en matière d’utilisation de la force et prête à de nombreux abus. Amnesty demande qu’une enquête approfondie soit faite sur ses effets et sur son utilisation.

Chine
Les différents stands tenus à la fin de l’année et le réseau constitué par Jean ont permis de recueillir 436 signatures sur les pétitions, d’envoyer 112 lettres et 22 demandes de soins à 8 autorités différentes en faveur de He Depu, l’internaute emprisonné pour ses positions en faveur de la démocratie sur Internet.

Mexique
La lutte contre l’impunité continue. 2 actions urgentes lui ont été consacrées.

Colombie
Une série de cinq cartes a été éditée pour venir en aide à des personnes particulièrement menacées, syndicalistes, femmes, travailleurs de la santé…

Enfants
Il est prévu de faire une intervention auprès des élèves d’une classe du Collège de Crolles. France se rendra à Paris pour une réunion de la Commission sur les enfants-soldats.
La troisième édition du Printemps des Droits Humains aura lieu les 18 et 19 mars 2005. Elle sera dédiée à l’abolition de la peine de mort des mineurs délinquants. Elle est organisée par le Service Jeunes, mais tous les groupes peuvent s’y associer.

Femmes
La campagne sur les violences conjugales se poursuit.

Israël et TO
Le Rapport « Agissez maintenant pour mettre un terme aux homicides d’enfants » a été suivi par diverses interventions auprès des autorités israéliennes et palestiniennes. La prise de position du nouveau Président palestinien en faveur d’une politique pacifique laisse espérer qu’on va peut-être voir la fin de ces abominations. Pour le moment, les violences continuent, y compris les démolitions de maisons qui désespèrent les nombreuses familles qui en sont les victimes. Nous sommes encore intervenus sur ce sujet auprès de la municipalité de Jérusalem et de divers membres du gouvernement.

III- INFORMATIONS DE LA SECTION FRANCAISE

-Réactivité d’AISF sur la France
Lors du dernier Congrès de Toulouse, AISF a accepté de modifier la règle de non travail sur son pays via un ou deux projets pilotes. La règle selon laquelle nous ne pouvons pas nous prononcer sur des violations individuelles commises en France reste donc valable. Cependant, selon l’objectif 11 du Plan opérationnel, un projet a été mis en place concernant les faits ayant une portée ou un enjeu national, et instaurant une veille sur le plan législatif (suivi des lois et décrets), et sur le plan sociétal (suivi des faits de société). C’est en fait un élargissement de ce qui se fait déjà. Une évaluation , dans quelques mois, permettra de faire évoluer, si besoin est, les propositions.
-
Partenariat avec la CFDT
Sur proposition de la CFDT, la Section française et ce syndicat ont signé le 26 novembre une déclaration commune pour un partenariat consolidé. Il ne s’agit pas d’un accord exclusif : d’autres syndicats peuvent s’y joindre.

Il s’agit d’une institutionnalisation des échanges, d’une participation croisée aux colloques de formation et de l’élaboration conjointe de cartes-pétitions

Réfugiés
Deux rapports de l’ANAFE ont été rendus publics à la fin de novembre. Le premier, « La frontière et le Droit », met l’accent sur le fait que s’il y a aujourd’hui moins d’étrangers en zone d’attente, c’est au prix d’une efficacité accrue des méthodes de renvoi. Le second : « La zone des enfants perdus »décrit l’ampleur et la gravité des problèmes constatés par l’ANAFE à propos des mineurs étrangers maintenus en zone d’attente.
Rappelons que Janine Dubus, membre de notre groupe, participe au travail de l’ADDA, qui aide localement les demandeurs d’asile dans leurs démarches.

La disparition d’un grand défenseur des droits humains
La SF a appris avec une grande tristesse le décès accidentel d’Ahmed Othmani le 8 décembre à Rabat. Il était le premier prisonnier d’opinion adopté par AISF en 1968. Victime du régime tunisien dans les années 60, il avait connu l’isolement en détention, et la torture. Depuis sa libération en 1979, il vivait en France et s’était engagé dans un combat inlassable en faveur des droits humains aux côtés d’Amnesty. Il va cruellement nous manquer.

Une nouvelle directrice
C’est Lili-Anna PERESA, qui a pris le poste de Directrice générale le 10 janvier. Elle est ingénieur de formation et a assumé de nombreuses responsabilités dans diverses associations. Dernièrement, elle était directrice générale de la plus grosse association de défense des femmes au Canada francophone. Elle a eu des responsabilités dans différents pays, tels la Bosnie et le Burkina Faso.

Trois motivations principales l’ont conduite à postuler pour ce poste :
-Le travail de défense des femmes
-La défense des droits de la personne
-Le développement international

Pour mémoire, 310 candidatures avaient été reçues par le cabinet de recrutement.

 

Prochaine réunion le Jeudi 3 Février 2005
Maison pour Tous- Montbonnot